Archives du mot-clé ABATTAGE

Deuxième vie pour Saint Martin Rouge

Deuxième vie pour ce Saint Martin rouge (bois de grande qualité), suite à un abattage justifié par une cavité basale (aggravée par des feux allumés à l’intérieur…) et un site public fréquenté (Crique Canceler, Sinnamary, Conservatoire du Littoral).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Formation à Maripasoula

Afin que des porteurs de projets, notamment des agriculteurs issus des communes concernées par le PAG, puissent bénéficier des formations professionnelles à l’abattage contrôlé, l’entretien et l’utilisation de la tronçonneuse en toute sécurité, le PAG et le l’EPLEFPA de la Guyane se sont accordés pour mettre en place cette formation à Maripasoula.

Je me suis donc rendu à Maripasoula du 23 au 26 septembre, pour apporter à deux agriculteurs locaux, des notions d’abattage et d’abattage contrôlé dans le cadre de leur travaux agricoles d’abattis :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le soin des arbres : « un compromis sans compromission » (Fabrice Salmon, HÊTRE VIVANT).

Le métier d’Arboriste comprend une volonté de prendre des décisions étant « les moins pires pour les arbres » et les plus satisfaisantes pour l’homme… entraînant régulièrement de cocasses réflexions…  Ce qui ne concerne pas les « élagueurs » (élaguer=couper une branche) qui prennent facilement des raccourcis au détriment du développement durable et au profit de leur porte-monnaie…

Cela dit, si on laisse les arbres pousser n’importe où et n’importe comment, il faudra alors réviser la position de l’homme dans la chaîne vivante…

Bref, « aucune taille ne profite à l’arbre » mais une « taille raisonnée » participe au soin que l’homme peut porter à la pérennité de l’arbre, dans la mesure du possible… et quand il s’agit d’abattre, démonter, supprimer, il ne coûte rien de s’interroger sur de nouvelles plantations plus adaptées et mieux maîtrisées…

Samuel.

Le Simarouba étudié par le CIRAD

Ce mercredi, je suis allé à Paracou, site de recherche scientifique du CIRAD, à la demande de Mr Eric Nicolini (chercheur spécialisé dans l’architecture de l’arbre).

154814_4805877623372_771864188_n

Le Simarouba est étudié de près par le CIRAD car il pourrait s’avérer intéressant de le conduire en plantation dans un avenir proche. En effet, son bois léger (densité : 0.4), facile à travailler, naturellement résistant aux insectes lignivores et à croissance rapide, convient parfaitement aux menuiseries d’intérieur.

P1020028

Cependant, de par sa nature très « fendive », son abattage exige quelques précautions afin de limiter les fentes de grume, et d’optimiser sa valorisation.

J’ai donc procédé à l’abattage soigneux d’un jeune spécimen  de plantation expérimentale, et prélevé des échantillons précis du tronc (billons, rondelles, plateaux, poutres).

P1020223

P1020240

P1020263

Eric et son équipe du CIRAD ont collecté ces échantillons pour analyse en labo, et ont effectué diverses pesées. Ils ont également mesuré les tensions périphériques avant abattage, et récolté des échantillons de feuilles.

P1020266

P1020277

P1020206

Le travail de la journée a semblé plutôt concluant et encourageant.

Rendez-vous au prochain épisode.

Samuel.

Formation initiée par le Parc Amazonien de Guyane

Dans le cadre d’un accompagnement de porteurs de projets professionnels sur Camopi et Trois-sauts, le Parc Amazonien de Guyane a sollicité auprès du CFPPA de Matiti une formation courte d’abattage contrôlé des grands arbres.

Le CFPPA m’a donc missionné pour former trois jeunes amérindiens de Guyane française durant 6 jours aux techniques d’abattage contrôlé. L’objectif est de leur permettre de prélever quelques arbres sur leur territoire puis de les scier sur place afin de les transformer en matériaux de construction ou destinés à d’autres utilisations. Cette formation contribue à valoriser le savoir-faire local, en favorisant l’autonomie et la professionnalisation.

La maîtrise de l’abattage contrôlé leur assurera plus de sécurité et optimisera le rendement des chantiers dans un souci d’économie des ressources.

Nettoyage de l’arbre

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Préparation de l’abattage

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Charnière régulière

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Préparation de la grume

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Chantiers : programme d’éradication de l’espèce invasive Acacia mangium

L’entreprise ELAGUYANE travaille désormais avec le GEPOG (Groupe d’Etudes et de Protection des Oiseaux en Guyane) dans le cadre du programme d’éradication de l’espèce invasive Acacia mangium (et crassicarpa).

En effet, cet espèce introduite en Guyane et originaire d’Australie colonise des espaces naturels protégés tels que les savanes et en compromet l’équilibre naturel.

Un chantier test a eu lieu l’an passé à Macouria (Matiti), en réalisant des abattages simples, des abattages avec application immédiate d’un produit phytosanitaire, des « annelages » (retrait d’une bande d’écorce et de l’assise génératrice libéro-ligneuse sur 20 cm) simples et annelages suivis d’une application immédiate phytosanitaire. L’intervention a été un succès.

Il semblerait que l’abattage simple des sujets de + de 5cm de diamètre et l’arrachage des plus petits suffisent à régler efficacement la prolifération.

Les chantiers au cours de l’année 2013 :

  • Assisté par Gonzalo CARRILLIO (SAKI élagage), j’ai travaillé du 16/12/2013 au 20/12/2013 à Mana, sur deux parcelles envahies par Acacia mangium :

Les chantiers au cours de l’année 2014 :

  • Assisté par Valentine ALT, j’ai travaillé du 10/07/2014 au 11/07/2014, sur une parcelle-test située à Montsinéry. Nous avons tronçonné au ras du sol, 229 Acacias mangium.

Samuel COUNIL, entreprise ELAGUYANE, Cayenne.

Stage court (5 jours) pour les agents d’astreinte élagage de la mairie de Cayenne

La mairie de Cayenne a fait appel au CFPPA de la Guyane pour suivre une formation courte d’initiation à l’élagage (juillet 2012).

J’ai donc été missionné par le CFPPA pour initier et sensibiliser cette équipe de 5 personnes à l’activité d’élagage dans le cadre réglementaire actuel.